Quel statut est adapté à la vente de CBD ?

Vous désirez vous lancer dans la vente de produits de CBD ? Alors, il est important que vous vous mettiez dans les bonnes conditions tout en respectant le statut juridique adapté. Pour en savoir plus, lisez cet article.

Le statut de SASU pour vendre du CBD

La vente de CBD doit se faire dans les règles de la loi. Cela concerne les pays dans lesquels il existe une loi sur cette vente. Alors, si vous voulez vendre du CBD, la meilleure solution est d’opter pour le statut de Société par Action Simplifiée Unipersonnelle (SASU). Il est important de savoir que cela concerne principalement les résidents français. Pour plus d’informations, rendez vous ici.

En effet, lorsque vous optez pour cette forme juridique pour vendre du CBD, vous devez impérativement déclarer votre activité aux autorités compétentes dans le domaine. Pour mettre en œuvre votre projet de vente de CBD, vous pouvez vous diversifier au lieu de vendre uniquement des produits avec du chanvre. Vous pouvez opter pour la vente des produits pour le bien-être. Ainsi, vous pourrez vendre en toute légalité.

Que faut-il savoir concernant le CBD ?

Avant de vous lancer dans la vente de CBD, il est important de connaître la législation à son propos. Toutefois, les produits contenants du CBD peuvent être vendus sans problème. Cependant, certaines règles doivent être suivies à la lettre. En effet, le taux de THC dans votre produit doit être relativement bas. Il ne doit pas dépasser les 0.2%.

Comment vendre du CBD ?

Si vous avez créé un statut qui vous permet de vendre du CBD, il ne vous reste plus qu’à penser à comment vous lancer dans la vente. Pour ce faire, vous pouvez ouvrir une boutique dans laquelle proposer ces produits.

Néanmoins, il est important de développer votre présence en ligne afin d’accroître votre clientèle et atteindre plus de monde. Pour ce faire, vous avez la possibilité de créer une boutique en ligne ou un blog pour mettre en avant votre boutique.